En France, les tornades se forment préférentiellement entre mai et octobre, en deuxième partie d'après-midi et début de soirée.

Observe-t-on des tornades toute l'année en France ?

Les tornades se rencontrent en toutes saisons sur notre territoire, avec une fréquence maximale en été (près de 40% des tornades sont observées sur la période juin - août) et minimale en hiver (qui rassemble moins de 15% des cas de tornades). L'automne se distingue comme la deuxième saison la plus propice aux tornades en France, avec près d'un cas sur trois sur cette seule saison, en lien notamment avec une forte activité orageuse et tornadique près de la Méditerranée. Le printemps présente pour sa part une fréquence de tornades relativement limitée, à peine supérieure à celle observée en hiver.

De manière globale, la saison chaude (mai-octobre) rassemble près des trois quarts des cas de tornades, ce qui relie sensiblement et logiquement la saisonnalité des tornades à celle des orages (les 6 mois les plus chauds de l'année en France sont aussi, statistiquement, les plus instables). Ceci signifie par ailleurs que le ratio occurrences de tornades / occurrences d'orages est à peu près constant tout au long de l'année. En d'autres termes, un orage d'été ne semble pas présenter, sur notre territoire, une probabilité de formation de tornade supérieure à un orage d'hiver.

Certaines régions sont-elles plus exposées aux tornades en hiver qu'en été ?

La répartition géographique des tornades n'est pas homogène en toutes saisons. En effet, les tornades présentent une saisonnalité équivalente à celle des orages.

En saison froide, on remarque des occurrences majoritairement concentrées dans les régions au climat à composante océanique ou méditerranéenne. Ce sont l'ouest et le nord-ouest du pays, ainsi que les départements qui bordent la Méditerranée, qui sont essentiellement concernés.
En saison chaude, les tornades gagnent l'ensemble du pays de manière plus homogène.

Si l'on étudie le ratio entre tornades de saison chaude (mai à octobre) et tornades de saison froide, on note que certaines régions s'illustrent par une prédominance hivernale plus ou moins marquée. On les trouve plus particulièrement dans le centre-ouest. Parmi eux figurent notamment la Charente et la Haute-Vienne ; sur ces deux départements, plus des deux tiers des tornades sont recensées en saison froide. Une prédominance hivernale, moins marquée mais néanmoins significative, est également constatée sur la Vendée, ainsi que sur une grande partie des côtes de la Manche.

A l'inverse, une prédominance estivale très nette ressort sur un grand quart nord-est du pays, ainsi que sur le sud de l'Aquitaine et la vallée de l'Aude.

Quels mois présentent les plus forts risques de tornades en France ?

Aucune période de l'année n'est exempte de tornades et il s'en produit en toutes saisons sur notre territoire. Les tornades présentent néanmoins une saisonnalité très nette, avec un creux à la fin de l'hiver, et un pic d'occurrences en été (juin et août, avec 12% à 14% des cas).

Le creux relatif observé au mois de juillet est délicat à interpréter, dans la mesure où il peut constituer une réalité climatologique, qui s'expliquerait alors par des configurations synoptiques en moyenne moins dynamiques durant le mois de juillet, surtout en comparaison avec la première quinzaine de juin et avec la seconde quinzaine d'août. Mais il pourrait également être la conséquence d'un recensement encore à ce jour incomplet sur ce mois. Néanmoins, compte tenu de l'homogénéité du recensement sur les autres mois de l'année, la première hypothèse est actuellement privilégiée.

A quelle heure se produisent préférentiellement les tornades en France ?

Des tornades sont observées en France à toute heure du jour et de la nuit. La base de données ne présente en effet aucune heure sans occurrence de tornade.
Néanmoins, alors qu'à peine 5% des tornades se forment en pleine nuit, plus de la moitié d'entre elles sont observées l'après-midi. On remarque notamment un pic très net en fin d'après-midi, entre 15h et 18h TU, ce qui relie clairement les occurrences de tornades aux heures les plus chaudes et classiquement les plus instables de la journée.

A voir aussi

Chiffres-clés et cas marquants
Les zones à risque en France
Les tornades en France : quelles sont les périodes à risque ?
Intensité des tornades
Largeur et longueur
Les tornades meurtrières