L'Observatoire KERAUNOS, avec le soutien du Fonds Keraunos, a organisé les 15 et 16 novembre 2014 son 6ème séminaire annuel, entièrement dédié au thème des orages violents en France. Ce séminaire, composé de présentations et de débats répartis sur deux demi-journées, a réuni plus de 50 personnes et s'est tenu au cœur de Bordeaux, dans les salles du SeeKo'o Hotel.

Compte-rendu des interventions

Dans la continuité des précédentes éditions, la programmation a couvert un large éventail de thématiques liées aux orages, avec des interventions dédiées à la climatologie et à la prévision des orages, tout autant qu'à l'observation de terrain et à l'étude de cas historiques.

Supercellules, grêlons géants, épisodes méditerranéens à répétition : retour sur les faits marquants de l'année 2014

samedi 15 novembre, 14h50
intervenant : Emmanuel WESOLEK (Keraunos)

Le séminaire s'ouvre avec une présentation dédiée au bilan de la saison orageuse 2014 en France. Les principaux points suivants sont détaillés :

  • inventaire des phénomènes convectifs sévères recensés durant l'année (grêle, tornades, rafales descendantes,...)
  • analyse des moyennes et écarts à la normale des températures en altitude, de l'instabilité et de l'intensité de l'activité orageuse
  • évolution de l'instabilité et de l'activité orageuse nationale au cours des dernières années
  • analyse de l'activité convective mois par mois en 2014 (instabilité, nombre de jours d' orage,...)
  • analyse synthétique des événements orageux majeurs de l'année 2014

Evolution de la représentation des tornades au fil des siècles

samedi 15 novembre, 15h20
intervenant : Pierre MAHIEU (Keraunos)

La présentation vise à faire état de l'évolution de la représentation des tornades au fil des siècles, depuis le Moyen-Age jusqu'à aujourd'hui en balayant plus de huit siècles d'histoire :

  • la représentation des tornades au Moyen-Age, les écrits antiques délaissés au profit de la tradition orale (entre mythe et croyances),
  • la représentation des tornades aux Temps Modernes (XVI - XVIIIe siècles) avec une réappropriation des savoirs antiques par des Précurseurs et la première représentation d'une tornade,
  • les XIXe et XXe siècles avec le premier recensement français au XIXe et la naissance de réseaux scientifiques puis les premières photographies, les premiers films et une réappropriation du sujet en France dès les années 1950,
  • aujourd'hui, avec des phénomènes de plus en plus observés (40 cas photographiés et 225 cas recensés depuis 2000)

Simulations en laboratoire des tourbillons de feu, tornades et trombes marines

samedi 15 novembre, 15h40
intervenant : Jean DESSENS (Anelfa)

La présentation décrit une série d'expériences scientifiques menées en laboratoire afin de reproduire et d'analyser les comportements des tourbillons sur les constructions. Les différents types de tourbillon sont détaillés :

  • les tourbillons de feu en version miniature,
  • les trombes marines et leur buisson (comportement du buisson)
  • les tornades et le comportement des constructions lors du passage d'un tourbillon

1st European Hail Workshop : compte-rendu de la conférence internationale de juin 2014 dédiée à la grêle

samedi 15 novembre, 16h50
intervenant : Claude BERTHET (Anelfa)

La présentation revient sur les journées des 25 au 27 juin 2014, durant lesquelles s'est tenu le 1er Atelier Européen sur la grêle. La présentation vise à rendre compte des échanges et présentations effectués lors de cet atelier. Plusieurs axes ont été abordés lors de ces journées :

  • les motivations qui ont conduit à l'organisation de cet atelier (orage de grêle en Allemagne en 2013 notamment),
  • un état des lieux de la recherche sur la grêle au niveau international (microphysique et dynamique des orages de grêle),
  • la prévention de la grêle au niveau européen (France, Autriche, Grèce, Allemagne, Croatie, Bulgarie, Espagne et Hongrie)
  • la prévision de la grêle en Europe.

Outbreaks de tornades des 3- 4 avril 1974 et 25-28 avril 2011 aux USA : étude de la structure de la convection à méso-échelle et analyse comparative

samedi 15 novembre, 17h40
intervenant : Lionel PEYRAUD (Météo Suisse)

La présentation aborde deux épisodes convectifs intenses ayant généré de multiples tornades aux USA. Cette présentation vise à :

  • comparer les deux outbreaks des 3-4 avril 1974 et 25-28 avril 2011 grâce à des statistiques (longueurs des trajectoires, nombre de décès, intensités et nombre de tornades, etc), cartes et graphiques. Une comparaison de l'environnement synoptique des deux épisodes est également dressée,
  • analyser plus en détail l'outbreak du 27 avril 2011 au niveau de son environnement synoptique et à méso-échelle,
  • expliquer comment des tornades se sont développées au sein d'organisations convectives diverses à différents moments de la journée.

Retour sur l'orage annulaire du 22 juillet 2013 à Caen

dimanche 16 novembre, 08h30
intervenant : Grégoire YVON (correspondant-enquêteur Nord-Ouest pour Keraunos)

La présentation revient sur l'orage annulaire qui a provoqué des dommages significatifs sur l'agglomération de Caen le 22 juillet 2013. Les éléments suivants sont passés en revue :

  • conditions de développement de cet orage (environnement, dynamique atmosphérique),
  • observations météorologiques au sol en différents points de l'agglomération de Caen,
  • analyse des dommages observés tant au niveau pluvieux qu'au niveau venteux,
  • vidéos de l'événement.

Statistiques de grêle sur une partie de l'Europe de l'Ouest : étude du potentiel grêligène en France, en Allemagne et au Benelux

dimanche 16 novembre, 08h50
intervenant : Elodie FLUCK (Institut für Meteorologie und Klimaforschung - Karlsruhe)

La présentation fait état de l'avancement du projet HAMLET (Hail Model for Europe by Tokio) mené par Elodie Fluck, de l'Institut de Karlsruhe. Après avoir présenté l'Institut de Météorologique et de Recherche de Karlsruhe, Elodie Fluck fait état du projet qui consiste à :

  • élaborer une cartographie des zones à risque grêle pour 7 pays européens,
  • modéliser les risques (CATNAT) avec estimation des dommages des catastrophes et mesure de l'exposition au risque,
  • analyser les événements historiques passés

Les objectifs du projet visent à :

  • connaître les zones à risque grêle
  • comprendre les causes de la répartition spatiale des chutes de grêle,
  • calculer des tendances futures à l'aide d'un modèle stochastique.

Elodie FLUCK termine par un état des lieux des premiers résultats du projet.

Modélisation des catastrophes naturelles - Estimation des pertes assurées : orage de grêle en Allemagne en 2013 et ouragan Sandy aux USA en 2012

dimanche 16 novembre, 09h20
intervenant : Emilie SCHERER (RMS - Londres)

Emilie SCHERER commence cette intervention par une présentation de la société RMS et explique les raisons pour lesquelles il est utile de modéliser les risques de catastrophes. La présentation se poursuit autour de plusieurs axes :

  • comment RMS modélise le risque financier des catastrophes naturelles (aléa, vulnérabilité, valeurs exposées),
  • la modélisation du risque grêle avec la présentation de la solution HAILCALC, publiée par RMS en 2007,
  • la modélisation de la catastrophe engendrée par l'ouragan Sandy en 2012 aux USA.

Les orages producteurs de pluies extrêmes dans le sud-ouest de la France : analyse des situations propices et cas marquants

dimanche 16 novembre, 09h50
intervenant : David DUMAS (KERAUNOS)

Les différents facteurs qui pourraient influer les orages très pluvieux dans le sud-ouest de la France sont passés en revue dans le cadre de cette présentation. Après avoir effectué un état des lieux de la climatologie des pluies dans le sud-ouest, la présentation s'attache à :

  • analyser trois exemples d'épisodes orageux très pluvieux (1er et 2 août 1963, 7 et 8 juillet 1977, 8 et 9 août 1992),
  • comparer les situations synoptiques moyennes pour tous les épisodes très pluvieux recensés dans le sud-ouest
  • analyser les anomalies climatologiques de ces épisodes
  • conclure sur les situations météorologiques types pouvant générer des épisodes orageux très pluvieux dans le sud-ouest.

Bénéfice des modèles numériques à ultra-haute résolution dans la prévision opérationnelle : analyse des performances du modèle WRF France 1 km durant la saison 2014

dimanche 16 novembre, 11h00
intervenant : Emmanuel WESOLEK (Keraunos)

Cette présentation vise à dresser un état des lieux de la modélisation ultra-haute résolution développée par KERAUNOS ces dernières années. Elle passe en revue les points suivants :

  • historique du WRF 1 km au sein de KERAUNOS avec tests préliminaires de différentes résolutions,
  • présentation du WRF 1 km France développé en 2014,
  • analyse des performances et apports constatés du modèle sur plusieurs épisodes convectifs de 2014

Analyse des mécanismes de la chute de foudre (traceurs, arcs,…) et de ses formes originales (décroissances en chapelet, foudre en boule,…)

dimanche 16 novembre, 11h30
intervenant : Laetitia GIBAUD

Les phénomènes électriques observés au sein des orages sont nombreux et complexes. La présentation détaille leurs principales caractéristiques :

  • différents types d'éclairs (intranuageux, extranuageux, impact ascendant, descendant, positif ou négatif)
  • mécanisme de déclenchement de la chute de foudre (traceurs, arcs)
  • différentes formes que peut prendre la foudre (décroissances en chapelet, foudre en boule).

Etude pratique des chutes de foudre pour Météorage : mesures, photographies et vidéos des points d’impact au sol

dimanche 16 novembre, 12h00
intervenant : Xavier DELORME (Temps d'orages)

Xavier DELORME fait le bilan de ses chasses aux orages durant la saison 2014 et fait état de l'avancement de sa collaboration avec Météorage.

La présentation, illustrée de nombreux clichés et vidéos, vise à expliquer quelles sont les méthodes de travail et les résultats obtenus lors de ces deux dernières saisons.

En savoir plus sur les séminaires Keraunos