L'Observatoire, avec le soutien de l'Association Keraunos, a organisé les 13 et 14 novembre 2010 son séminaire annuel, entièrement dédié au thème des orages violents en France. Ce séminaire, composé de présentations et de débats répartis sur deux demi-journées, s'est tenu dans le cadre prestigieux des salles panoramiques situées au sommet de la Tour Part-Dieu, au cœur de Lyon.

Compte-rendu du séminaire 2010

Bilan 2010 de l'activité orageuse en France

samedi 13 novembre, 14h40
intervenant : Christophe MERTZ, KERAUNOS

Bilan de l'activité orageuse en France depuis le 1er janvier 2010 :

  • nombre de jours avec orage
  • indice kéraunique moyen
  • proportions d'orages fort ou violents
  • retour sur les faits marquants des mois de mai, juin, juillet, août et septembre
  • bilan annuel de l'ISO
  • nombre de reports grêle, rafales convectives fortes et lames d'eau convectives remarquables enregistrées par l'Observatoire en 2010

Historique des tornades en région lyonnaise

samedi 13 novembre, 15h00
intervenant : Pierre MAHIEU, KERAUNOS

Analyse des cas de tornades recensés et de leur proportion, en regard des caractéristiques propres à ce département en termes de population et de disponibilité en sources historiques :

  • retour sur la méthodologie du recensement
  • occurrences comparées
  • intensités et répartition géographique sur la zone étudiée
  • détails sur chacun des 5 cas actuellement recensés
  • analyse détaillée du cas de Chaponnay (coupures de presse, archives météorologiques, analyse de radiosondage)

La France peut-elle être prochainement frappée par une tornade d'intensité EF5 ?

samedi 13 novembre, 15h20
intervenant : Emmanuel WESOLEK, KERAUNOS

La question abordée est celle de l'évaluation des taux de retour et de la répartition des tornades pour chacun des niveaux d'intensité :

  • présentation des trois échelles de classification des tornades (F, T, EF)
  • examen des bénéfices apportés par l'échelle améliorée de Fujita (EF)
  • présentation des dommages types pour chacun des niveaux de l'échelle EF
  • analyse des répartitions par intensité dans la base de données actuelle de l'Observatoire
  • évaluation des taux de non-recensement pour chacun de ces niveaux
  • conclusions sur les taux de retour pour chaque niveau d'intensité, celui des tornades de niveau EF5 faisant apparaître un risque statistique d'une nouvelle occurrence en France au cours des 40 à 50 prochaines années

Grêlimétrie et climatologie de la grêle en France

samedi 13 novembre, 15h40
intervenant : Claude BERTHET, Anelfa

Présentation dédiée à la climatologie de la grêle en France, basée sur les travaux pluri-décennaux de l'ANELFA :

  • observations et relevés grêle par l'ANELFA
  • mise en évidence des principales trajectoires à grêle dans le Sud-Ouest
  • principes et méthodes de la grêlimétrie
  • analyse des chutes de grêle du 11 mai 2009 à Vaux-Rouillac (Charente)
  • masse, vitesse et énergie d'un grêlon
  • présentation du réseau de mesure de l'ANELFA
  • répartition mensuelle et horaire des chutes de grêle sur les zones étudiées
  • évolution de la fréquence et de l'intensité des chutes de grêle au cours des 20 dernières années
  • présentation de l'échelle ANELFA d'intensité de la grêle

L'épisode supercellulaire du 11 mai 2009 vu par le modèle WRF à très haute résolution

samedi 13 novembre, 16h30
intervenant : David DUMAS, KERAUNOS

Retour sur une situation productrice d'une série de supercellules dans le sud-ouest de la France :

  • définition de la supercellule
  • distinction des différents types de supercellule (classique, HP, LP)
  • revue des techniques de prévision des supercellules (indices d'instabilité, de cisaillement,...)
  • outils de prévision utilisés par l'Observatoire et conception d'indices composites spécifiques
  • confrontation des modèles GFS et WRF (en résolution spécifique de 4 km) dans la modélisation prévisionnelle de cet épisode remarquable

L'épisode supercellulaire du 11 mai 2009 vu par le modèle WRF à très haute résolution

samedi 13 novembre, 16h30
intervenant : David DUMAS, KERAUNOS

Retour sur une situation productrice d'une série de supercellules dans le sud-ouest de la France :

  • définition de la supercellule
  • distinction des différents types de supercellule (classique, HP, LP)
  • revue des techniques de prévision des supercellules (indices d'instabilité, de cisaillement,...)
  • outils de prévision utilisés par l'Observatoire et conception d'indices composites spécifiques
  • confrontation des modèles GFS et WRF (en résolution spécifique de 4 km) dans la modélisation prévisionnelle de cet épisode remarquable

Le rôle de la topographie sur la naissance des tornades

samedi 13 novembre, 16h45
intervenant : Jean DESSENS, ANELFA

Réflexion et pistes de recherche concernant l'influence du relief sur la naissance des tornades :

  • liste des tornades à réplique
  • effet de relief en régions côtières et montagneuses
  • analyse des vents au sein d'une tornade
  • effet de la rugosité sur les vents au sein d'une tornade
  • exemple des 24 juin 1967 et 20 septembre 1973 : impact de la rugosité sur le comportement des tornades
  • analyse de cas concrets de rôle de la topographie sur la formation d'une tornade (Hyères...)

La supercellule tornadique du 18 juillet 2005 en région lémanique

samedi 13 novembre, 17h10
intervenant : Lionel PEYRAUD, METEO SUISSE

Analyse d'un orage supercellulaire exceptionnel, ayant parcouru 300 km en 3 heures le 18 juillet 2005. Le bilan fut lourd : 2 tornades, 1 microrafale, 8 blessés, 15000 véhicules endommagés.

  • définition de la supercellule et modèle conceptuel, caractéristiques des situations propices aux supercellules et littérature relative aux supercellules et aux tornades en Suisse
  • analyse de la configuration en Spanish Plume et de la simulation réalisée par le modèle COSMO-7
  • analyse des observations sol et altitude réalisées ce jour-là
  • analyse des images satellite avec mise en évidence d'une supercellule avec structure en V
  • analyse des images radar en réflectivité et en vélocité radiale
  • photos des dégâts
  • retour sur la prévision du phénomène par Météo Suisse

Vidéos et photos marquantes de l'année 2010

dimanche 14 novembre, 08h30
intervenant : Jean-Philippe FORESTIER et Grégoire YVON, association KERAUNOS

Retour sur les phénomènes orageux les plus spectaculaires de l'année 2010, au travers d'une sélection de photographies et de vidéos.

Prévision des crues-éclair sur les bassins non jaugés

dimanche 14 novembre, 08h50
intervenant : Guillaume ARTIGUE, KERAUNOS

La présentation détaille l'un des défis inhérents à la prévision hydrologique sur les départements méditerranéens français :

  • définition d'un bassin non jaugé
  • définition d'un débit et d'un débit spécifique
  • identification des qualités attendues d'un modèle hydrologique et limites inhérentes aux bassins non jaugés
  • complexité dans la gestion des bassins non jaugés et des petits cours d'eau, dont le comportement peut induire des crues destructrices
  • méthodes employées pour la prévision des crues-éclairs sur les bassins non jaugés
  • approche développée à l'Observatoire : constitution d’une méthode spécifique de prévision des crues en région méditerranéenne

Evaluation de la HCAPE et du SHP dans la prévision opérationnelle de la grêle en France

dimanche 14 novembre, 09h10
intervenant : Emmanuel WESOLEK, KERAUNOS

Présentation d'une étude préliminaire sur la capacité de deux techniques de prévision de la grêle à apporter une plus-value dans la prévision opérationnelle en France :

  • définition de la HCAPE et du SHP
  • liste des chutes de grêle observées durant la période de l'étude (août 2010)
  • analyse des corrélations journalières entre indices et chutes de grêle effectives
  • analyse détaillée de 4 jours de grêle, avec pertinence et limite des deux indices analysés
  • conclusion sur la nécessité de poursuivre l'évaluation sur un échantillon plus large et d'autre part de mettre au point des techniques complémentaires

Les violentes macrorafales et microrafales en rotor du 14 juillet 2010 sur les Ardennes

dimanche 14 novembre, 09h30
intervenant : David DUMAS et Pierre MAHIEU, KERAUNOS

Retour sur l'un des épisodes orageux les plus sévères de l'année 2010 :

  • mise en évidence d'un QLCS et d'un écho en arc (bow echo) sur la base de l'imagerie radar
  • inventaire des rafales de vent enregistrées dans le nord et le nord-est du pays lors de l'épisode
  • rappels sur la distinction tornade / microrafale / macrorafale
  • définition et analyse des microrafales en rotor
  • examen des dommages observés sur les Ardennes : mise en évidence de rafales descendantes et non de phénomènes de tornade

Elaboration d’un détecteur électromagnétique de foudre

dimanche 14 novembre, 09h50
intervenant : Laetitia GIBAUD, UNIVERSITE DE GENEVE

Processus de conception et de fabrication d'un détecteur électromagnétique de la foudre :

  • objectifs du montage
  • matériels utilisés
  • procédures de suppression des artefacts
  • développements en cours et à venir pour l'évaluation du matériel
  • potentialités d'une mise en réseau de plusieurs détecteurs

Etude climatologique des chutes de grêle dans le Nord-Est de la France

dimanche 14 novembre, 10h40
intervenant : Christophe MERTZ, KERAUNOS

Partant du constat que les chutes de grêle dans le Nord-Est de la France ne bénéficient encore que d'une climatologie embryonnaire, la présentation analyse les éléments suivants :

  • méthodologie du recensement de la grêle
  • premiers résultats portant sur 5 années de recensement (2005-2009)
  • analyse des situations type à fortes chutes de grêle dans le Nord-Est
  • analyse détaillée de la situation du 20 juin 2007
  • analyse détaillée de la situation du 9 juin 2010

Méthodes, contributions à la recherche d’un chasseur d’orages de la région jurassienne

dimanche 14 novembre, 11h00
intervenant : Jean-Baptiste MERILLOT, Jura-orages.com

Jean-Baptiste MERILLOT, photographe et chasseur d'orages dans le Jura, détaille ses méthodes et ses contributions à la recherche :

  • matériel photographique utilisé
  • méthodes de chasse
  • techniques de positionnement sur le terrain et d'acquisition d'image
  • analyse a posteriori des clichés et méthodes d'identification des points d'impact
  • enquête post-orage sur le terrain afin de confirmer les traces laissées par la foudre sur la végétation ou les bâtiments

La collaboration chercheur-chasseur d'orages et la mesure de l'efficacité de détection et de localisation d'un réseau de détection des éclairs

dimanche 14 novembre, 11h30
intervenant : Gérard BERGER, C.N.R.S.

La complémentarité entre chasseur d'éclairs et recherche sur la foudre est abordée au travers de plusieurs exemples :

  • contribution à la connaissance de la phénoménologie des éclairs
  • exemples de réalisations issues de la collaboration avec Alex HERMANT
  • analyse des documents photographiques pour la mesure de l'efficacité du réseau METEORAGE
  • collaboration avec J-B. MERILLOT : exemples d'identification de points d'impact sur le terrain et comparaison avec la localisation par le réseau METEORAGE

Le séminaire s'est clôturé sur un buffet servi devant un panorama exceptionnel sur la région lyonnaise :

En savoir plus sur les séminaires Keraunos