Un système orageux bref mais intense a balayé l'Alsace et le nord de la Lorraine dans l'après-midi du 24 avril. 


A l'avant d'une limite pseudo-frontale, la masse d'air s'est révélée bien instable sur l'extrême nord-est du pays. En effet, les températures sont parvenues à localement atteindre 25°C à la faveur de belles éclaircies. 
Ainsi, au passage du front qui remontait du sud, des orages ont commencé à se développer sur le Territoire-de-Belfort puis ont gagné le Haut-Rhin, le Bas-Rhin en débordant sur la Moselle et l'est de la Meurthe-et-Moselle.
L'imagerie radar de cet épisode témoigne de l'évolution de la convection durant l'après-midi de ce 24 avril :


Animation radar de la dégradation orageuse - Météo-France


Ces orages ont été localement bien venteux et grêligènes. Des chutes de grêle parfois proches de 2 cm ont été ponctuellement relevées sous les cellules les plus actives. Au niveau des rafales, on retient les valeurs suivantes :
- 102 km/h à Scheinbenhard (67)
- 100 km/h à Mulhouse (68)
- 90 km/h à Belmont (67) et Volmunster (57)

Plus de 50 interventions de pompiers ont été signalées pour des dégâts venteux dans le Haut-Rhin.

Enfin, l'activité électrique s'est montrée particulièrement intense sur le secteur avec plus de 23.000 éclairs détectés sur la seule région Alsace, dont plus de 13.800 sur le Bas-Rhin et plus de 8.400 sur le Haut-Rhin.
Ces chutes de foudre assez denses ont provoqué plusieurs incendies sur la région comme à Bischheim, Herrlisheim ou Hipsheim :