Le cyclone tropical Kenneth a frappé le nord des Comores et va toucher le nord-est du Mozambique le 25 avril. Des dégâts importants sont signalés et à craindre.


Le cyclone Kenneth près du Mozambique le 25 avril - Image satellite MSG via FVALK


Dégâts importants aux Comores et sur le nord-est du Mozambique

Plus d'un mois après le passage du cyclone Idai qui a détruit la région de Beira au Mozambique, l'Océan Indien a produit un nouveau cyclone tropical, né au nord de Madagascar. Ce système a frappé l'archipel des Comores en passant immédiatement au nord de Grande Comore le 25 avril en équivalent catégorie 3.
Après son passage au plus près des Comores, Kenneth a rencontré un environnement encore favorable qui lui a permis de s'intensifier jusqu'en équivalent catégorie 4. Il touchera le Mozambique en fin de journée du 25 avril.


Historique de la trajectoire et l'intensité du cyclone Kenneth - Tropical Risk


L'animation satellite micro-ondes sur 48h montre l'évolution du système depuis le stade de tempête tropicale jusqu'au stade de cyclone tropical de catégorie 3 et son passage au plus près de Grande Comore :




Des rafales de vent proches de 200 km/h se sont très probablement produites sur l'extrême nord des Comores. Les données observées au sol manquent mais ce champ "rafales max" de WRF ARW 5 km suggère des valeurs très élevées sur la région la plus touchée du nord des Comores et sur le nord-est Mozambique :




Outre le vent, les pluies se sont révélées intenses et catastrophiques, en particulier sur le nord-est du Mozambique où des lames d'eau de 300 à 500 mm (localement jusqu'à 600 mm) étaient modélisées :






Les dégâts causés par le cyclone sont importants sur les Comores et à Moroni, la capitale, où des victimes étaient signalées :















Dans le nord du Mozambique, plus de 40 personnes ont perdu la vie. L'île d'Ibo a été particulièrement touchée. Les dégâts sont estimées à plusieurs dizaines de millions de dollars et plus de 35.000 habitations ont été partiellement ou totalement détruites dans la région de Pemba :