Le super typhon Jebi à son intensité maximale le 30 août - Satellite Himawari-8


Le typhon Jebi a gagné le sud du Japon dans la matinée du 4 septembre. Après avoir atteint le stade de la catégorie 5, en devenant le cyclone tropical le plus intense de l'année dans l'hémisphère nord, Jebi a graduellement faibli en approchant des côtes japonaises.
Il a impacté le Japon dans la région d'Osaka et de Nara en catégorie 1, en occasionnant des dégâts aussi bien dus au vent qu'à la submersion marine. 

L'image satellite Himawari-8 du 31 août montre l’œil du super typhon Jebi, alors au maximum de son intensité dans le nord-ouest du Pacifique. Il a pu profiter de conditions particulièrement favorables à son intensification, dont des eaux très chaudes sur une grande profondeur :



Des rafales de vent parfois supérieures à 200 km/h

L’œil du typhon Jebi est passé à proximité de Sumoto sur l'île d'Awajo, où la pressions s'est abaissée à 955 hPa. Malgré des pressions très basses et des vents soutenus et en rafales très puissants, le typhon a été classé catégorie 1 par le JTWC.
L'animation satellite montre l'arrivée du typhon sur l'archipel japonais. L’œil n'est plus distinct mais l'on observe su les premières images au lever du jour, des sommets convectifs très virulents :




Il a été relevé au niveau des rafales :
- 210 km/h à l'aéroport de Kansai,
- 184 km/h à Kumatori,
- 170 km/h à Osaka,
- 167 km/h l'aéroport du Ch?bu,
- 150 km/h à Kobe

Au moins 10 personnes ont été tuées suite au passage du typhon et plusieurs centaines d'autres blessées. Par ailleurs, plusieurs millions de foyers japonais étaient privés d'électricité. Les dommages sont notables dans la région d'Osaka et de Kansai notamment.

Les vidéos suivantes illustrent de la puissance du phénomène à son arrivée sur le sud-ouest du Japon :