Dans la nuit du 22 au 23 novembre, des cellules convectives peu mobiles ont produit des très fortes pluies sur le sud du Var, sur le Golfe de Saint-Tropez d'une part et sur le sud des Maures d'autre part. Les cumuls relevés ont localement dépassé 100 mm dans le secteur de La Londe-les-Maures en quelques heures alors qu'il est tombé près de 80 mm près de Saint-Tropez en environ 3h :



En cours de matinée du 23 novembre, un corps convectif de plus en plus actif s'est mis en place sur les Cévennes, à l'avant d'un front froid qui évoluait sur la façade Atlantique. Les pluies sont restées modérées mais continues avec quelques orages noyés dans la masse pluvieuse. Au fil des heures dans l'après-midi, les précipitations se sont intensifiées entre Cévennes et ouest Rhône-Alpes avant de gagner l'ensemble du sud-est de la France. Les lames d'eau horaires sont restées comprises entre 20 et 40 mm surtout sur les Cévennes gardoises et lozériennes, avec un pic d'intensité atteint en fin d'après-midi.

Au total, il a été relevé en 24h 100 à 150 mm sur les Cévennes, entre Gard et Ardèche. L'activité orageuse est restée un peu plus en retrait que prévu, bien que quelques foyers orageux aient été observés au passage de la limite frontale en soirée.
La lame d'eau radar met en évidence l'axe de forts cumuls sur le relief cévenol essentiellement : 


Image Météo-France


On notera par ailleurs qu'un phénomène venteux a touché la commune de Frontignan dans l'Hérault, causant quelques dégâts en fin d'après-midi :





Un second phénomène venteux dont la nature reste à confirmer a frappé Sausset-les-Pins dans les Bouches-du-Rhône en soirée, causant quelques dégâts. Ce phénomène s'est produit au passage de la limite frontale devenue bien linéaire et intense :




Enfin,  jeudi 22 novembre, à la veille de cet épisode, des cellules convectives très localisées ont évolué au large de la Provence. A cette occasion, une trombe marine a pu être photographiée au large de Hyères dans le Var :