Des orages stationnaires localement actifs ont éclaté en cours d'après-midi dans le Gard ainsi qu'entre la région parisienne et le sud du Nord.

Parfois plus de 15 jours de pluie en peu de temps

Comme les jours précédents, une situation de marais barométrique a concerné la France ce mardi 22 mai, permettant le déclenchement de cellules orageuses sur une grande partie de la France. Le manque de dynamisme atmosphérique, conjugué à une forte instabilité, a favorisé les orages peu mobiles, producteurs de précipitations importantes, isolément supérieures à 40 mm en peu de temps. Ce sont notamment la région parisienne, les abords du Gard et les environs de Saint-Amand (Nord) qui ont subi les lames d'eau les plus significatives. Des inondations ont été constatées localement, ainsi que des chutes de grêle de petit diamètre, mais abondantes.


Inondations et grêle à Paris

La capitale et ses environs immédiats ont été concernés par ces orages. En quelques heures, près de 500 éclairs ont été détectés sur cette zone.
A Paris même, outre des torrents de petite grêle signalés dans certaines rues, des inondations de points bas et de certaines portions du métro ont été observées :


Paris à 18h - Photo par @EDParisFr


Station Moquet à Paris - Photo Diane Berger


Twitter



Photographies :