Le mois de mai, déjà bien orageux depuis une dizaine de jours, devrait s’achever sur une dernière décade particulièrement instable. En effet, les modèles s’accordent de plus en plus sur l’isolement d’une dépression en altitude à proximité de l’Espagne à partir de la fin de cette semaine ; celle-ci devrait faire remonter vers la France une masse d’air d’origine tropicale très chaude et bien humidifiée près du sol. Ainsi, outre des températures élevées pour une fin de mois de mai, c’est une instabilité très forte qui devrait se constituer sur la majeure partie du pays, avec des valeurs maximales attendues pour le moment sur la moitié nord du pays.

La remontée sur la France d’une masse d’air très chaud est bien illustrée par le modèle WRF 10 km Europe de Keraunos avec, à gauche, la situation prévue dimanche 27 mai et, à droite, la situation attendue pour jeudi 31 mai (température à 850 hPa, soit vers 1500 mètres d'altitude) :


L’instabilité latente pourrait présenter des valeurs particulièrement élevées, notamment dimanche (à gauche) et lundi (à droite) :

A quoi faut-il s’attendre ?

Pour le moment, malgré une forte chaleur et une instabilité très marquée, les développements orageux pourraient rester relativement anarchiques en raison d’une situation prévue peu dynamique. Ceci se traduit notamment par des cisaillements profonds faibles, sauf vendredi et samedi où ils sont attendus modérés dans l’ouest du pays, avec pour conséquence une situation propice aux supercellules qui est à surveiller :



Ainsi, après des orages qui pourraient s’avérer virulents vendredi et samedi, l’activité orageuse devrait être moins organisée à partir du début de semaine prochaine, mais avec un potentiel d’orages localement très actifs (pluies intenses, chutes de grêle et fortes rafales de vent isolées).

Il s’agit là d’une première tendance et, compte tenu de l’échéance encore lointaine, l’évolution pourrait être différente de celle attendue pour le moment. Afin de suivre l’actualisation des prévisions, le bulletin de prévision à moyen terme est mis à jour chaque matin, ainsi que le bulletin de prévision des orages pour le jour en cours.