Des orages forts ont concerné l'ouest de la France ce dimanche 1er juillet et la nuit suivante.

Orages très pluvieux dans le nord-ouest

Le nord-ouest du pays était exposé à un risque d'orages assez peu mobiles, à l'amont du forçage d'altitude remontant par le sud-ouest. La convection s'est développée sur l'ouest de la Bretagne d'une part, puis aux confins de l'Orne, de l'Eure, du sud Calvados et du nord Eure-et-Loir dans l'après-midi. Ces orages, peu structurés, ont néanmoins généré des chutes de grêle et de fortes pluies. Des lames d'eau horaires de 40 à 50 mm ont été relevées à Saint-Ségal et à Saint-Hernin dans l'Eure.
La lame d'eau radar estime certaines lames d'eau totales à plus de 60/70 mm, notamment dans l'Orne (secteur de Gacé par exemple) :


Lame radar Météo60


Supercellules et forte grêle dans le sud-ouest

En soirée, des orages isolés, de nature très certainement supercellulaires, ont frappé le sud-ouest du pays. La convection s'est initiée sur le pays basque avant de gagner les Landes et la Gironde. Ces orages ont généré de fortes chutes de grêle, localement supérieures à 4 cm de diamètre :


Photo de @marge64 via Instagram


Photo via Sud-Ouest

Au fil de la soirée, la convection s'est amplifiée avec encore de fortes chutes de grêle entre les Pyrénées-Atlantiques et les Landes. Les dégâts sont localement significatifs :



L'imagerie satellite thermique met en évidence un sommet pénétrant particulièrement froid (-65°C) au sein du système orageux, signe d'une virulente convection sur le secteur. Ce sommet correspondait d'ailleurs aux plus fortes réflectivités radar :




On notera au cours de la soirée une activité électrique remarquable sur les Landes et les Pyrénées-Atlantiques avec près de 10.000 éclairs en 1h (dont 8000 sur les Landes) entre 20h et 21h.

Les orages se sont ensuite organisés en un vaste système convectif en remontant vers le nord Aquitaine en milieu de soirée. Ponctuellement, une rafale de 111 km/h a été enregistrée à Sabres dans les Landes. D'autres rafales de 80 à 90 km/h ont été enregistrées en Gironde, dans le Lot-et-Garonne en milieu de soirée.

En fin de soirée, les orages ont persisté sur le sud-ouest avec encore quelques structures possiblement supercellulaires, notamment sur le Lot-et-Garonne.
Au fil de la nuit, les orages ont progressé vers le nord si bien que ce sont plus de 120.000 éclairs qui ont été relevés en 24h de 8h à 8h locales :




L'animation satellite vapeur d'eau colorée ci-dessous montre bien l'évolution de la convection, initialement sous forme d'orages isolés mais intenses à l'avant d'un forçage d'altitude remontant d'Espagne puis s'organisant en MCS :




Ce système orageux nocturne a donné de très fortes pluies avec des lames d'eau localement remarquables : 63 mm en 1h à Capbreton (40), 86 mm à 2h à Saint-Meme-le-Tenu (44), 50 à 60 mm ponctuellement en Vendée, Charente-Maritime ou Maine-et-Loire.


Photographies : 

Les clichés de cette journée du 1er juillet sont présentés ci-dessous :