Des orages parfois forts ont éclaté sur une large bande centrale de la France ce mercredi 31 mai.


Des orages mal organisés mais producteurs de chutes de grêle

Un minimum d'altitude s'est positionné sur le sud-ouest de la France dès le 30 mai. En bordure immédiate, dans l'air chaud et humide encore présent près du sol, des orages se sont développés sur une large bande centrale de la France.
L'animation satellite ci-dessous illustre bien cette situation. On distingue la dépression d'altitude sur l'Occitanie et la convection profonde qui s'est développée sur ses flancs nord et est :





En l'absence de cisaillements profonds significatifs (faible dynamisme d'altitude), les orages sont restés peu organisés. Ils ont toutefois été localement forts, en produisant des chutes de grêle parfois supérieures à 2 cm de diamètre. Quelques cumuls de pluie supérieurs à 50 mm ont été relevés sous ces orages parfois peu mobiles, notamment à Clermont-Ferrand Aulnat ou dans le nord du Rhône et le sud de la Saône-et-Loire.

La vidéo ci-dessous illustre la situation observée ce jour en de nombreux points de France touchés par les orages :




Au total sur la journée, ce sont plus de 10 000 éclairs qui ont été détectés par le réseau Blitzortung :