Des orages forts à violents éclatent sur la Bretagne, la Normandie et sont attendus dans le sud-ouest en soirée.

Orages localement forts de la Bretagne à la Normandie

Une dégradation a débuté en matinée du 18 juillet sur le sud de la Bretagne. Les orages se sont organisés le long d'une onde chaude circulant en direction des îles britanniques. L'activité la plus virulente avec de très probables supercellules grêligènes est restée cantonnée à la Manche.
Néanmoins, un petit système convectif de méso-échelle est parvenu à s'organiser entre le Morbihan, les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et le département de la Manche. Quelques rafales de vent comprises entre 90 et 100 km/h ont été relevées dans le département de la Manche.





Près de 15.000 éclairs ont été détectés entre Bretagne et Normandie au cours de cet épisode :




La vidéo ci-dessous a été filmée en slow motion dans l'estuaire de la Rance à Saint-Malo :


Dégradation en soirée sur l'Aquitaine

En soirée, l'activité orageuse remontant d'Espagne a gagné le sud Aquitaine où la journée a été très chaude (36 à 38°C).
Certains points de rosée ont en effet dépassé 24°C, soit un niveau remarquable, comme à Dax en début et en fin d'après-midi. Les indices de soulèvement se sont ainsi abaissés jusqu'à près de -15K sur le sud des Landes :



La convection, quelques peu altérée par les Pyrénées s'est réorganisée sur les Landes. Les orages forts ont balayé tout le département des Landes puis ont gagné le bassin d'Arcachon et la région de Bordeaux alors qu'ils ont repris sur le Béarn.
Chutes de grêle et rafales de vent de 80 km/h ont été observées. Les basses couches de l'atmosphère ont été déphasées par rapport à l'arrivée du forçage d'altitude avec l'entrée des vents d'ouest bien en amont des orages, limitant de fait des valeurs de vent bien supérieures.

L'animation satellite montre l'évolution du système orageux, qui a repris de la vigueur sur les Landes où les sommets convectifs se sont bien refroidis, atteignant près de -70°C :



Ce MCS a faibli en progressant vers le nord-est mais de nouveaux orages ont éclos de manière plus localisée sur la Vendée et la Charente en milieu de nuit. Un phénomène de heatburst a été observé à Angoulême, où la température est passée de 26.5 à 33.4°C vers 1h40 du matin avec des rafales de vent à 70/80 km/h. Tout savoir sur les heat bursts

En fin de nuit du 18 au 19, d'autres orages, liés à la remontée de l'anomalie d'altitude ont éclos aux confins de la Normandie avant de gagner les Hauts-de-France en matinée du 19 juillet.

Ce sont ainsi plus de 30 000 éclairs qui ont été détectés par Blitzrotung au cours de cet épisode où plusieurs zones ont été successivement concernées durant 24h :




Photographies

Retrouvez ci-dessous tous les clichés effectués durant cette journée du 18 juillet (mise à jour progressive) :