Des orages forts ont, pour la dernière journée de la série, éclaté le 10 juillet sur le centre-est du pays ainsi que sur le sud des Pyrénées-Orientales.


Fort orage à Alba-la-Romaine en Ardèche dans l'après-midi. Photo d'Aurélien Ibanez

Forte activité orageuse entre le sud des PO et le centre-est de la France

Un changement de masse d'air s'opère ce 10 juillet avec l'arrivée d'une limite pseudo-frontale par l'ouest. C'est dans l'est, surtout dans le centre-est là où la température était la plus chaude, ainsi que près des Pyrénées que les orages ont été les plus virulents avec possiblement plusieurs supercellules.
Ces orages se sont développés en amont d'un thalweg d'altitude dynamique et ont généré localement de fortes chutes de grêle, quelques rafales de vent et de fortes pluies.

Un orage fort a notamment concerné les Pyrénées-Orientales, du sud du département vers la région de Perpignan et d'Elne avant que celui-ci, probablement supercellulaire, ne s'évacue en mer :


D'autres puissants foyers orageux ont éclos plus au nord, jusqu'à la Loire et au Rhône, sur l'Ardèche et la Drôme ainsi que sur l'Ain. Là encore quelques structures supercellulaires ne peuvent être exclues compte tenu des réflectivités radar et des clichés reportés par les chasseurs d'orages. On notera que des dégâts parfois significatifs, aussi bien en raison du vent que de la pluie sont fréquents sur ces départements.

Une rafale à près de 92 km/h a été relevée en Ardèche. Plus au nord, quelques pointes à plus de 80 km/h ont été enregistrées comme dans les Monts du Lyonnais. Dans le nord Isère, une valeur de 118 km/h a par ailleurs été observée à Bourgoin-Jallieu. De nombreux autres phénomènes intenses (grêle ou rafales de vent) ont été signalés également sur les Savoie par exemple...

La vidéo ci-dessous a été filmée en Ardèche par Florian Migeon :



L'animation satellite de l'après-midi montre bien l'activité orageuse s'intensifier en arrivant sur l'est de la France. La convection profite d'un environnement favorable tant niveau dynamique qu'instabilité :




On notera que la nuit passée a été bien orageuse sur le nord et l'ouest du pays avec à nouveau de fortes pluies sur le bassin parisien notamment, ce qui porte à 74 mm la lame d'eau totale à Paris-Montsouris durant ces deux jours d'orages. En 24h, entre le matin du 10 juillet et celui du 11, plus de 30.000 éclairs ont été relevés sur la France.


Animation foudre des 12 dernières heures


Photographies

Retrouvez ci-dessous tous les clichés effectués durant cette journée du 10 juillet (mise à jour progressive) :