Des cellules orageuses parfois vigoureuses se sont à nouveau développées en cours d'après-midi sur le nord et l'est de la France. Elles ont généré des chutes de grêle mais surtout des pluies parfois intenses

L'activité orageuse la plus marquée a été observée au nord de la Seine, depuis la Lorraine jusqu'aux Ardennes et à l'Avesnois. Quelques cellules à caractère peu mobiles (comportement temporairement rétrograde) ont frappé de petites communes situées entre Aisne et Ardennes.
De nouveaux orages moins intenses ont ensuite éclos tout au long de la nuit, de manière très isolée sur les Hauts-de-France.

Sur cette journée, plus de 11.000 éclairs ont été détectés par le réseau Blitzortung :



Un tuba dans le Nord et deux tornades en Allemagne

Une cellule orageuse isolée est née en fin de journée au nord-est de Lille. Un tuba a été observé par Olivier JL près de Lesquin :



Olivier JL


En Allemagne, l'activité tourbillonnaire a été plus marquée, sur le nord du pays, dans le Schleswig-Holstein. Deux tornades simultanées, évoluant côte à côte ont été photographiées par Asmussen Bea :




Photographies

Sébastien Lua a photographié les orages très pluvieux qui ont frappé le nord-ouest des Ardennes dans l'après-midi :




Guillaume Scheib a photographié deux orages évoluant près de la frontière franco-allemande, l'un depuis Wissembourg et l'autre depuis Soultz-sous-Forêts dans le Bas-Rhin :






Orage avec extranuageux au sud de la Meuse, photographié par Buns Photographies :