Des orages parfois virulents ont frappé les abords du Massif Central ainsi que l'Alsace le 24 juin 2016.


Structure supercellulaire près de Lyon, le soir du 24 juin 2016. Photo Anthony Xavier.


Plus de 40.000 éclairs en quelques heures

Dès la deuxième partie de nuit du 23 au 24 juin, des orages localement actifs se sont formés entre le nord des Landes, la Gironde et le sud de la Charente-Maritime, avant de remonter en direction de la Dordogne et de la Charente en fin de nuit et début de matinée du 24. Ces orages ont produit localement des pluies abondantes et de la petite grêle.

Après une accalmie en matinée, ponctuée uniquement par quelques faibles cellules orageuses sur le Limousin, l'activité orageuse a repris d'une manière plus franche à partir du milieu d'après-midi. Les principales amorces se sont développées en Bourgogne, Auvergne et Alsace. Plusieurs de ces orages ont ensuite rapidement adopté des structures souvent supercellulaires, notamment entre Puy-de-Dôme et Allier, où plusieurs supercellules ont transité durablement, en générant de fortes chutes de grêle et des pluies intenses. Les plus gros grêlons ont localement approché 5 cm de diamètre.

L'ensemble a ensuite balayé la région stéphanoise puis l'agglomération de Lyon, en y produisant là aussi des chutes de grêle localement fortes.


Grêle dans le département du Rhône. Photo Gwendal Jambon.

Dans le même temps, des orages peu mobiles ont affecté les contreforts orientaux des Vosges, côté Bas-Rhin, y déversant des pluies particulièrement intenses. Des lames d'eau localement proches de 100 mm ont plus particulièrement concerné le secteur de Birkenwald. De fortes lames d'eau ont également été mesurées sous orages en Bourgogne, avec des pointes supérieures à 40 mm en peu de temps sous les noyaux les plus actifs.

Les régions du sud-ouest ont également connu une évolution orageuse en fin de journée. Ces orages ont présenté des intensités généralement modérées, sans phénomènes de forte intensité rapportés. Ils se sont toutefois organisés en deux MCS à tendance linéaire en fin de soirée, l'un balayant Cantal et Corrèze, l'autre la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées et l'Aude.

Quelques cellules orageuses bien actives ont également sévi en début de nuit sur le Territoire de Belfort et sur le sud du Haut-Rhin.

A noter qu'une tornade et un tuba très développé ont été observés sur le département du Cantal en fin d'après-midi.

Au total, le réseau Blitzortung a relevé plus de 40.000 éclairs entre Pyrénées et Alsace en 6 heures :



L'animation radar ci-dessous témoigne bien de l'évolution des structures orageuses au fil des heures lors de cet épisode intense :





Photographies

Supercellule moteur gauche à rotation anticyclonique dans le Jura en fin de journée, capturée par Nicolas Gascard près de Nozeroy :






Supercellule sur l'ouest Lyonnais, photographiée par Mathieu Descombes :




Mésocyclone près de Lyon, photographié par Fabien Delacour :




La supercellule lyonnaise photographiée par "Cerise Griotte" :




La supercellule vue dans son ensemble, avec colonne convective très inclinée (Romain Weber - Lyon Météo) :




Orage virulent sur la région de Clermont-Ferrand, par Guillaume Feignon (en haut) et Pierre Bonnel (photo du bas) :






Arcus entre Montmorot (Jura) et Louhans (Saône-et-Loire) par Guillaume Randon :




Supercellule moteur droit sur les Combrailles (63), photographiée par @Cieux_Volcaniques :




Supercellule sur la plaine du Forez, depuis Saint-Romain-le-Puy dans la Loire, par David Drevet :






Chute de foudre sur Montbrison (Loire) en fin de soirée, par David Drevet :




Chute de foudre en début de nuit à Carcassonne, photographiée par Daniel Gauvin :




Double impact de foudre sur Carcassonne, photographié par Albert Sanchez :




Toujours dans l'Aude, double impact de foudre capturé par Christophe Vidal :




Coup de foudre probablement positif au sud de Toulouse, photographié par Cyril Ploton :




Foudre nocturne sur les hauteurs d'Artonne (Puy-de-Dôme) en fin de soirée par @Cieux_Volcaniques :




Impact dans le Sundgau vers 23h30 dans le Haut-Rhin, pris depuis Uffholtz par Raphaël Frey :




Orage sur la Montagne Noire vu depuis Castres par Jérôme Curvale :




Impacts de foudre sur le Haut-Léman en fin d'après-midi/début de soirée puis plus tard, impact au large d'Evian (Marc Favre) :






Simon Klein était positionné dans le Bas-Rhin en fin de soirée :