Une descente d'air froid exceptionnelle pour une fin avril se produit entre Iles britanniques, Allemagne, Benelux et nord de la France ce 26 avril.

Une situation météorologique digne du plein hiver en altitude

Une masse d'air remarquablement froide pour la saison s'enfonce sur le nord de la France ce mardi 26 avril. Une traîne active avec grésil, petite grêle voire même neige concerne le nord du pays.
Le radiosondage tiré en milieu de journée à Herstomonceux de l'autre côté de la Manche (Angleterre) est représentatif d'une situation hivernale et illustre parfaitement la situation du jour, également valable pour le tiers nord de la France.

Premier fait remarquable, la température à 500 hPa (environ 5280 m aujourd'hui) était de -38.3°C à la mi-journée, soit une valeur peu commune fin avril, que l'on ne rencontre que quelques fois par hiver ! 

La tropopause était par ailleurs très basse, positionnée vers 415 hPa (soit 6500 m d'altitude aujourd'hui). Les cumulonimbus qui se développent dans la traîne culminent donc vers 6500 m d'altitude.

Le profil vertical présente par ailleurs une instabilité latente notable, avec un indice de soulèvement (LI pour Lift Index) de -2K et une CAPE de 386 J/kg.

Enfin, on apprend entre autre sur ce profil que le gradient thermique vertical était particulièrement resserré entre les niveaux de pression 700 et 500 hPa. On note un écart de température d'environ 22°C sur cette épaisseur soit environ 9 à 10°C/km, ce qui est tout à fait remarquable.

Ainsi, le profil atmosphérique à Herstomonceux était particulièrement propice à un temps agité avec orages de masse d'air froid (giboulées) producteurs de neige (compte tenu de la température en basse couche), de grésil ou de petite grêle. Sur le tiers nord de la France, la situation est identique à celle observée en mi-journée outre-manche :






Cette descente d'air froid en altitude est particulièrement bien modélisée par WRF 13 km. On note des températures s'abaissant ponctuellement jusqu'à -40°C à 500 hPa (5000 m environ) :





L'animation satellite composite d'EUMETSAT illustre bien cette arrivée d'air froid (teintes rouges) depuis ce matin 10h locales :




Au matin du 27 avril, l'air très froid en altitude a gagné le nord de la France. Le radiosondage tiré à Trappes à 01h locales dans la nuit du 26 au 27 relevait une température de -36.5°C vers 5200 m d'altitude. Vers 1500 m d'altitude, la température atteignait -6°C, soit une valeur là aussi assez remarquable pour cette période de l'année :