Le 23 novembre 2018, en début de nuit, une tornade de faible intensité (EF1), issue d'une trombe marine, traverse une partie de l'agglomération de Sausset-les-Pins (Bouches-du-Rhône). Bien qu'une cinquantaine d'habitations aient été touchées, personne n'a été blessé.

La tornade de Sausset-les-Pins s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 2 cas pour la journée du 23 novembre 2018, dont la tornade EF1 de Frontignan (Hérault) survenue trois heures auparavant. D'autres dégâts venteux sont signalés à Martigues (la Couronne) et à Berre-l’Étang durant cette même journée.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 0,8 kilomètre (sur la terre ferme)
* largeur moyenne : 100 mètres

* commune traversée : SAUSSET-LES-PINS (plage des Rives d'Or, avenue de la Côte Bleue, voie de chemin de fer, rue Baudelaire)
* département : BOUCHES-DU-RHÔNE (13)
* altitude moyenne du terrain : 15 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu

* principaux dégâts : arbres parfois imposants déracinés ou sectionnés (endommageant les clôtures ou les toits des maisons dans leur chute) ; toitures d’habitations endommagées (portions de couvertures arrachées, tuiles emportées) ; deux pylônes électriques couchés ; débris emportés dans les airs

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une "spirale verticale"

La tornade de Sausset-les-Pins du 23 novembre 2018 est issue d’une trombe marine qui est entrée dans les terres au niveau de la plage des Rives d’Or, avant de survoler l’avenue de la Côte Bleue, la voie de chemin de fer et la rue Baudelaire. En l’absence d’investigations complémentaires au niveau de la chaîne de l’Estaque, la trajectoire minimale certaine retenue pour cette tornade est limitée à 800 mètres.

Le phénomène entre dans les terres vers 19h50 locales tout près du boulevard de Neptune. Selon un sens de déplacement du Sud vers le Nord (170°), la tornade survole une cinquantaine de propriétés et provoque des dommages sur une bande large d’environ 100 mètres. Le centre d'hébergement du parc des loisirs, situé dans l’axe, est également touché. Un témoin raconte : "Il n'était pas encore 20 heures [...] Je regardais par la fenêtre ce qui m'est apparu comme un début de tempête. Et puis j'ai vu nettement le ciel devenir tout blanc. J'ai vu carrément une grande colonne, une spirale verticale remonter la rue en même temps que la pluie semblait s'arrêter". [La Provence du 25 novembre 2018]. Dans le périmètre de la voie de chemin de fer, un axe de convergence a pu être identifié dans le sens de chute des arbres (orientation vers le Nord-Ouest à l’Est du couloir).

Les dégâts relèvent d’une intensité EF1 : arbres parfois imposants déracinés ou sectionnés (endommageant les clôtures ou les toits des maisons dans leur chute), toitures d’habitations endommagées (portions de couvertures arrachées, tuiles emportées), deux pylônes électriques couchés. Il est également à noter que sur la ligne de chemin de fer, à hauteur du tunnel routier qui relie le boulevard de la Paix au chemin Bel-Air, des arbres sont tombés au moment où un TER circulait sur la voie. L’un d’eux a endommagé le cockpit dans sa chute et entraîné l’immobilisation du train pendant plus d’une heure. Personne n’a été blessé.

Enfin, on signale des débris de toutes sortes dans les piscines et dans les arbres, dont une sono et même une batterie d'automobile


* * *
Photographie des principaux dommages :


En savoir plus sur les tornades