Le 10 novembre 2018, en cours de journée, une trombe marine s'échoue dans les terres près du terrain de golf de Cannes-Mandelieu, commune de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes). Le phénomène ne provoque aucun dégât.

Ce tourbillon fait partie d'une quinzaine de phénomènes tourbillonnaires (tubas, trombes et tornades) observés dans le département durant cette seule journée. L'un deux touchera également le sol sur une plage voisine de Cannes. Pour cette raison, la tornade de Mandelieu-la-Napoule s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour cette journée du 10 novembre 2018, dont la tornade EF0 de Cannes (Alpes-Maritimes) survenue dans les mêmes circonstances.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : MANDELIEU-LA-NAPOULE (golf de Cannes-Mandelieu)
* département : ALPES-MARITIMES (06)
* altitude moyenne du terrain : 1 mètre
* type de terrain : zones industrielles et commerciales ; équipements sportifs et de loisirs

* principaux dégâts : pas de dégâts recensés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade


© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Plusieurs trombes dans le golfe de la Napoule

La tornade EF0 de Mandelieu-la-Napoule du 10 novembre 2018 prend part à une série remarquable de phénomènes tourbillonnaires qui est observée entre la Corniche de l'Estérel et la Riviera. Rien que dans le golfe de la Napoule, quatre trombes marines se déclenchent presque simultanément. Deux d'entre elles vont s'échouer dans les terres sans provoquer de réels dommages : l'une à Mandelieu-la-Napoule près du terrain de golf, l'autre à l'ouest de Cannes au niveau de la plage du Midi.

Ces tourbillons se sont formés en périphérie de cellules convectives actives, peu mobiles et parfois orageuses. La configuration spécifique du golfe de la Napoule - à l'image de la rade d'Hyères - a dû permettre une accentuation locale des cisaillements de basses couches.


En savoir plus sur les tornades