Janis Brossard était positionné dans le Var entre le 26 et le 29 janvier. Il nous livre son récit et ses clichés.
 

A l'heure à laquelle j'écris ce reportage , je peux vous dire que je me remets à peine de cette fabuleuse semaine du 23 au 29 janvier 2017. Les conditions météorologiques étaient propices aux orages dans le Var avec une goutte froide venant de l’Allemagne qui s'est isolée en Méditerranée. 

Dans la nuit du  26 au 27 janvier, un orage évolue rapidement au large des côtes ouest du Var pour atteindre son maximum vers 2h30 du matin, heure à laquelle un premier coup de tonnerre me réveilla. Je bondis comme un furieux du lit, jette un œil rapidement sur les images radar et avec désespoir je vois qu'il a pris de l'avance. Je ne me laisse pas abattre et fonce sans hésiter sur les plages du Brusc pour vivre le premier rendez-vous électrique de l'année . 

Au menu beaucoup de vent d'Est sur les plages, des averses de grésil et de puissants coups de tonnerre. Niveau photos, il n'aura pas fallu longtemps pour comprendre que je profiterais vraiment du spectacle en étant à l’arrière du système orageux pour en prendre plein les yeux comme ici avec un ramifié tombant vers Aubagne :



Avec le travail je ne pouvais pas vivre l'incroyable outbreak de trombes marines vers Hyères tôt le matin du 27 janvier. Le soir, quelques manifestions électriques ont eu lieu sans pouvoir avoir la possibilité d'immortaliser le moment.

En revanche dans la nuit du 28 au 29 janvier, trois cellules, poussées par un vent de Sud-Est ont concerné une zone allant de Hyères à Marseille. Je m'étais posté au pied du Faron avec Toulon en premier plan et j'étais loin d'imaginer que j'allais vivre un spectacle grandiose et surtout très bruyant avec un nombre incroyable d'impacts positifs.

Commençons par la première image prise plein sud vers le massifs Notre-Dame-du-Mai :




L'orage persiste sur le sud du département, pilonne le massif avec plusieurs types d'impacts en un seul cliché : un éclair positif sur la gauche jumelé avec un éclair ascendant finissant en spider !  




Une autre dans le même genre, cette fois-ci le positif se trouvera à droite. Le massif est vraiment exposé cela devient impressionnant ! 




J'ai nommé cette image "liaison éclair" ! 

Le massif Notre-Dame-du-Mai (à gauche) avec le fort du Six-Fours (à droite) et Toulon au premier plan :




Pour finir cette série, le dernier de la nuit, un éclair positif au large de Marseille. Malgré les 15 à 20 km qui nous séparent, le tonnerre était puissant !