logo Keraunos

Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 à Villerable (Loir-et-Cher) le 24 janvier 2021

Le 24 janvier 2021, à 17 heures locales, une tornade de faible intensité (EF1) traverse le sud de Vendôme et frappe plus particulièrement le territoire de Villerable, dans le Loir-et-Cher. Le phénomène provoque essentiellement des dommages sur de la végétation, même si quelques propriétés sont atteintes. 
 
Il est à noter que la dernière tornade recensée dans ce département remontait au 17 août 2004. Survenu à Lamotte-Beuvron et d'intensité EF1, le tourbillon avait traversé le parc équestre.  
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 7,2 kilomètres
* largeur moyenne : 120 mètres (aspirations périphériques importantes)

* communes traversées  : THORÉ-LA-ROCHETTE (le Houx, la Gautraie), NAVEIL (la Jennetière, rue de la Maison-Blanche), VILLERABLE (Chanteloup, N10, Orgie)
* département : LOIR-ET-CHER (41)
* altitude moyenne du terrain : 100 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; terres arables hors périmètre d'irrigation ; vignobles ; prairies ; systèmes culturaux et parcellaires complexes ; surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants ; forêts de feuillus
 
* principaux dégâts : arbres adultes (feuillus et conifères) ébranchés, déracinés, sectionnés à mi-hauteur et projection de branches à faible distance ; tuiles arrachées sur plusieurs habitations ; couverture d'une maison en partie emportée ; toitures en tôle en partie soufflées ; petites constructions en partie démolies ; mobilier de jardin et clôtures endommagées ; une remorque à chevaux déplacée de plusieurs mètres ; un abri de piscine en partie emporté ; poteaux électriques en bois sectionnés ou couchés par le vent ; panneau de signalisation plié
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version) . Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Des aspirations périphériques importantes

La tornade de Villerable du 24 janvier 2021 a pu être identifiée à l'appui d'une enquête de terrain effectuée par Kévin Fillin et complétée par plusieurs témoignages recueillis par l'association Météo-Centre. Le phénomène, qui s'est développé en périphérie sud-ouest d'un petit système orageux qui traverse l'agglomération de Vendôme peu avant 16 heures TU (17 heures locales), parcourt une trajectoire d'un peu plus de 7 kilomètres selon une orientation Ouest/Nord-Ouest - Est/Sud-Est (290°). Selon les témoins interrogés sur place, la tornade est ressentie au plus fort de l'intensité pluvieuse, sans vent particulier au démarrage de l'averse. 
 
L'analyse des observations sur le terrain met en évidence un axe de dégâts convergents sur une bande de terrain large de 100 à 150 mètres, avec une intensification notable au lieu-dit Chanteloup à Villerable. Les fortes aspirations périphériques observées sur une large portion sud du couloir rappellent les caractéristiques des tornades à circulation rapide, ce qui rend l'axe de convergence fortement asymétrique dans le cas présent (la majorité des souches d'arbres déracinés sont orientées Ouest-Est voire Ouest/Sud-Ouest - Est/Nord-Est, sauf en périphérie nord du couloir où l'orientation suit le sens de déplacement de la cellule, ou dévie selon un axe Nord-Ouest/Sud-Est). 
 
Les premiers dommages sont identifiés au sud de Thoré-la-Rochette, le long de la D82, où un panneau de signalisation est plié et plusieurs arbres déracinés selon un sens Ouest/Sud-Ouest - Est/Nord-Est (240°/250°). Un peu plus loin, le tourbillon fauche plusieurs arbres en lisière d'un bois de la Gautraie. Leur sens de chute, plus proche du flux principal (280°), indique l'axe parcouru par le coeur de la tornade. Les dommages infligés sur la végétation sont déjà caractéristiques d'un phénomène d'intensité EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée.
 
En parcourant le territoire de Naveil, la tornade ne présente pas une intensité significative et peut être rétrogradée en intensité EF0. Les dommages restent limités à la Jennetière, et sont très peu perceptibles partout ailleurs (chutes de branches principalement).
 
Arrivée à Villerable, la tornade gagne de nouveau en intensité dans un bois qui précède le lieu-dit Chanteloup. Le phénomène déracine ou sectionne plusieurs arbres dont les sens de chute permettent l'identification d'un axe de convergence. Sur une large moitié sud du couloir, les dégâts sont orientés Ouest/Sud-Ouest - Est/Nord-Est voire Sud-Ouest/Nord-Est. En périphérie nord, l'orientation suit le sens de déplacement du phénomène ou prend une direction Sud-Est.
 
En arrivant à Chanteloup, la tornade conserve une intensité EF1 et endommage plusieurs propriétés. L'un des habitants témoigne : "Le ciel s'est noirci d’un coup, j’ai voulu aller m’allonger un peu et finalement ça s’est mis à souffler très très vite ; en l’espace de 5 minutes j’ai vu mes poubelles voler à 1,50 m de haut dans ma cour. Le temps de sortir de ma chambre pour traverser la cuisine et prévenir mon mari, j’ai senti notre véranda trembler... C'était horrible, cette sensation d’impuissance. En regardant par la fenêtre j’ai vu cette « tornade » au fond du jardin, je suis restée figée sur le haut de celle-ci. Vraiment, dans le ciel, c’était plein d’eclairs et des « ronds » étaient dessinés. Puis ça s’est arrêté ; tout s’est passé en 10 minutes même pas." [Audrey Brllrd Tvnrd pour Météo Centre]. De nombreux arbres, dont certains de bonne taille, sont déracinés dans les jardins. Plusieurs toitures d'habitations sont endommagées (tuiles arrachées) et des tôles envolées dans le secteur de la Grand-Rue. Dans la rue du Petit-Pont, la toiture d'un garage est soufflée. Plus loin, un poteau électrique est couché, rue Parisienne. Dans le même périmètre, une remorque à chevaux est déplacée de plusieurs mètres et un abri de piscine est en partie emporté par le vent. On retrouve toujours les mêmes sens de chute parmi les arbres déracinés : majoritairement vers l'Est ou l'Est/Nord-Est dans une large périphérie sud du couloir.
 
Au-delà de Chanteloup, et jusqu'à Orgie, le phénomène s'affaiblit très nettement et conserve un niveau d'intensité EF0 jusqu'à sa dissipation. Sur le parcours de la tornade, on n'observe que quelques branches brisées. Après avoir traversé la N10, la tourbillon couche plusieurs poteaux électriques ; certains sont brisés dans leur chute. A Orgie, quelques tuiles sont arrachées au chemin des Prés-du-Bois, puis la tornade se dissipe. 
 
Photographies des principaux dommages : 
 
© Kévin Fillin
 
 
© La Nouvelle République / Hélène Chanel
 
 
Nous tenons à remercier Kévin Fillin (compte Twitter) et Olivier Renard (Météo-Centre) pour leur précieuse collaboration sur ce cas. 
 

Analyse de la situation météorologique

Le modèle WRF-ARW 3 km déployé en version « reforecast » initialisée sur ERA5 30 km (run lancé sur les conditions du 24.01.2021 00Z) met en évidence la présence d'un puissant jet-streak étiré de la Bretagne à la vallée du Rhône le 24 janvier 2021 en cours d'après-midi. Le Loir-et-Cher se positionne alors en bordure nord immédiate de cet axe de vents violents, au sein de fortes advections froides à l'étage moyen (voir ci-dessous à droite la situation vers 5.000 mètres d'altitude). On trouve ici une configuration classique des traînes actives dynamiques en situation hivernale.
 
 
Ce contexte a permis une instabilisation des profils verticaux sur l'ouest du pays dans l'après-midi 24 janvier, et plus particulièrement de la Manche jusqu'au Loiret et au Loir-et-Cher. C'est d'ailleurs sur ces deux départements que l'instabilité est la plus marquée : le modèle restitue une MUCAPE localement supérieure à 500 J/kg sur cette zone à l'heure de survenue de la tornade, avec un MULI proche de -2 K. La présence conjointe de forts cisaillements fait d'ailleurs réagir le Significant Tornado Parameter sur ce même secteur (> 0,3).
 
 
 

En savoir plus sur les tornades

consulter  la  liste des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK