Plusieurs phénomènes venteux destructeurs se sont formés ce lundi 28 décembre dans l'ouest du pays, en milieu de journée, dans un contexte orageux associé à un vaste système dépressionnaire d'origine polaire.

Plusieurs kilomètres de dommages au sud de Nantes

Des dommages ont été rapportés sur les communes de TouvoisPaulx, Legé et Saint-Etienne-de-Mer-Morte (Loire-Atlantique), au sud de Nantes, au passage d'un phénomène venteux bref mais destructeur, ce lundi 28 décembre 2020, aux environs de 11h25. Les premiers rapports font état de toitures endommagées (tuiles déplacées), de mobilier de jardin soufflé, et de grosses branches cassées. Sur la base des éléments recueillis pour le moment, les dommages les plus sévères semblent avoir concerné Saint-Etienne-de-Mer-Morte :



Le phénomène s'est développé sous un système orageux de petite dimension mais actif, qui s'est initié en début de matinée au large de la Baie d'Audierne (Finistère), avant de migrer vers Belle-Île-en-Mer puis d'atteindre le littoral de la Loire-Atlantique. Sa portion la plus active, à l'origine du phénomène venteux, est identifiable sur l'image radar ci-dessous sous la forme d'un noyau orange :


L'activité électrique associée s'est avérée soutenue pour un système orageux hivernal. A noter que ce secteur a été frappé par une tornade il y a environ un an, le 3 novembre 2019, dans un contexte tempétueux également.

La situation météorologique était propice ce lundi 28 décembre à la survenue d'orages localisés producteurs de phénomènes venteux parfois virulents (rafales descendantes ou tornades), notamment aux abords de la façade Atlantique. La masse d'air était en effet instable et fortement cisaillée en fin de matinée sur ce secteur ; le Significant Tornado Parameter, qui fait partie des indicateurs utilisés pour la prévision des tornades, présentait d'ailleurs une réaction sensible sur la Loire-Atlantique à l'heure où la tornade s'est formée (voir la carte en bas à droite).





Une enquête est ouverte afin de déterminer la nature exacte de ce phénomène. Si vous avez été témoin de ce phénomène, n'hésitez pas à nous contacter.


Des dégâts également dans la Vienne, dans les Deux-Sèvres et en Charente

Des dommages ont été rapportés également dans la Vienne, sur la commune de Curzay-sur-Vonne, au passage d'un orage bref mais virulent. Survenu à 13h30 locales, le phénomène a endommagé les toitures de 6 maisons et abattu au moins deux grands sapins. Il s'est formé au sein du même système pluvio-orageux qui a causé le phénomène violent de Saint-Etienne-de-Mer-Morte deux heures plus tôt.

Toujours associé au même système pluvio-orageux, un phénomène venteux intense a soufflé des tuiles et couché des arbres dans le secteur de Courcôme, en Charente, à 14h00 locales.
Des dommages similaires ont été observés plus tôt, à 12h50, lors du passage de ces orages entre Ardin et Fenioux, dans les Deux-Sèvres. Ce sont notamment des arbres brisés qui ont été constatés par des habitants du secteur.

Des enquêtes sont ouvertes également suite à ces événements, afin de déterminer la nature exacte des phénomènes en cause. Si vous en avez été témoin, n'hésitez pas à nous contacter.