Investigations sur un cas probable de bow-echo tornadique

Publication

  • Auteur(s) : Pierre MAHIEU, Emmanuel WESOLEK (Keraunos)
  • Date : mai 2009

Introduction

En parcourant les chroniques et gazettes du début du XXème siècle, un épisode orageux se distingue par l’écho qui en est donné jusque dans les journaux parisiens. Suscitant une vive émotion, notamment en raison des décès qu’ils causent, ces orages destructeurs font l’objet d’une couverture photographique inédite, dont les nombreuses cartes postales anciennes produites à cette occasion témoignent encore aujourd’hui. Ravageant une partie des Ardennes, ces orages du 9 août 1905 méritaient qu’un éclairage actuel leur soit donné. C’est précisément l’objet de la présente étude, dont le but est de réaliser une investigation basée d’une part sur les annales météorologiques de l’époque, et d’autre part sur les documents rassemblés dans la presse écrite et par le biais des cartes postales événementielles de cette année-là.

L’analyse des documents ainsi rassemblés permet d’aboutir à plusieurs conclusions intéressantes, quant à la chronologie des événements, à leur spatialisation et, conséquemment, à la structure convective à l’origine de ces violents orages. Nous verrons notamment qu’il s’agit là, selon toute vraisemblance, du plus ancien cas de MCS en virgule (hook echodocumenté en France à ce jour.

Téléchargement

L'étude peut être consultée dans son intégralité 
en cliquant sur le PDF