L'échelle de Fujita est le système international de notation de l'intensité des tornades. Elle tient son nom de son concepteur, le Dr Theodore FUJITA. Elle a fait l'objet en 2005 et 2006 d'améliorations notables qui ont conduit à la mise en vigueur, depuis janvier 2007, de l'échelle améliorée de Fujita (utilisée par KERAUNOS dans le recensement). L'ancienne échelle est encore utilisée dans de nombreux pays du monde.
 

Dégâts-types associés à chaque niveau de l'échelle











L'échelle améliorée de Fujita (EF-scale)

L'échelle la plus couramment utilisée pour juger de l'intensité des tornades est celle mise au point par T. FUJITA au début des années 1970. Elle repose sur l'évaluation de la nature et de l'étendue des dégâts observés suite au passage des tornades. Cette échelle a fait l'objet d'une réévaluation en profondeur durant l'année 2005. Un groupement composé de météorologues, d'experts en bâtiments et d'ingénieurs a réajusté précisément les vitesses de vent à l'échelle des dégâts, en étudiant les effets du vent sur plus d'une vingtaine de types de construction différents. 
L'échelle améliorée de Fujita est en usage de référence aux Etats-Unis depuis 2007. KERAUNOS utilise cette échelle également depuis 2007. 

L'échelle EF est bâtie autour de 28 indicateurs de dégâts, qu'il est impossible de retranscrire intégralement dans le détail ici. Une synthèse est toutefois proposée ci-dessous. Elle permet de fixer quelques repères, qui sont toutefois sensiblement plus détaillés et subtiles dans leur usage opérationnel.