Grêle ou grésil ?

La grêle ou le grésil se définissent comme une précipitation de glace d'un diamètre inférieur à 0,5 cm dans le cas du grésil (translucide), mais pouvant dans des cas extrêmes dépasser 10 cm dans le cas de la grêle (opaque). Les chutes de grêle peuvent parfois être extrêmement destructrices, autant sur la végétation que sur les habitations et les véhicules. De violentes chutes de grêle peuvent même être mortelles pour le bétail ou des enfants directement exposés à la chute des grêlons.
 

Comment se forme la grêle ?

La formation de grêlons nécessite un apport de noyaux de condensation (particule sur laquelle la vapeur d'eau va se déposer) dans le nuage. 
Comme dans le cas de la pluie, les gouttelettes d'eau en surfusion qui vont entrer dans une couche atmosphérique dont la température est en-dessous de 0°C vont geler au contact de noyaux de condensation.

Plusieurs théories co-existent quant au processus de formation de la grêle. 
La plus ancienne stipule que les grêlons ont subi plusieurs cycles de montées et de descentes au sein du nuage, sous l'influence de forts mouvements verticaux. Lorsque ces mouvements verticaux n'offrent plus assez de résistance, les grêlons chuteront du nuage vers le sol. Cette théorie, non rejetée et toujours valable est en partie appuyée sur le fait qu'une analyse minutieuse d'un grêlon montre que ce dernier est composé de plusieurs couches (comme des pelures d'oignons). De fait, le grêlon a subi plusieurs cycles de montées et de descentes dans le nuage convectif. 
Des recherches plus récentes indiquent que la structure du grêlon serait plutôt induite par la nature des couches d'air traversées par le grêlon. Si ce dernier traverse une couche très fortement concentrée en gouttelettes d'eau, une couche translucide va se former. A l'inverse, si le grêlon rencontre une couche à faible concentration en gouttelettes d'eau, la couche sera plus opaque. 

Les plus gros grêlons tendent à se former en périphérie des courants verticaux les plus intenses, là où leur durée de croissance sera plus longue. Ces derniers (souvent au-dessus de 4 cm) se forment par concrétion de plusieurs grêlons de taille plus modeste.