MCC sur la France le 27 juillet 2013 - EUMETSAT

Un complexe convectif de méso-échelle est un système convectif multicellulaire circulaire (MCS) qui répond à des caractéristiques précises (critères de Maddox) observées par imagerie satellite infra-rouge. Le complexe convectif de méso-échelle est généralement plus massif et plus durable qu'un système convectif de méso-échelle. Comme tout MCS, il abrite la plupart du temps des structures convectives venteuses, grêligènes et très pluvieuses (écho en arc, LEWP...).

Les critères de Maddox

Pour être qualifié de tel, le MCC doit répondre à des critères précis (critères de Maddox) analysés et mesurés par satellite. Ces critères ont été définis par Maddox en 1980 et sont récapitulés ci-dessous : 

- Présence d'une aire convective d'au moins 100.000 km² dont la température des sommets nuageux est inférieure à -32°C
- Présence d'une aire convective d'au moins 50.000 km² dont la température des sommets nuageux est inférieure à -52°C
- L'excentricité (proportion des dimensions du grand axe/petit axe) doit être supérieure à 0.7
- Sa durée de vie remplissant les critères ci-dessus doit excéder 6h au moins.


 

Quelques exemples de MCC en France ces dernières années

- le MCC du 27 juillet 2013