La 7ème Conférence Européenne sur les Orages Violents (European Conference on Severe Storms / E.C.S.S.) se tient cette année du 3 au 7 juin à Helsinki (Finlande). Organisée conjointement par le European Severe Storms Laboratory et l'Institut Météorologique de Finlande, cette conférence réunit plus de 150 météorologues venus du monde entier. La conférence sera composée d’une série de présentations orales et écrites sur le thème des orages violents, afin de faire état des recherches les plus actuelles en la matière.

KERAUNOS contribue à cette conférence sur un thème de recherche lié aux tornades.

Programme

La conférence, d'une durée de 5 jours, abordera une série de thèmes répartis en 14 sessions :
session 1 : orages violents et évolution du climat
session 2 : dommages et impact des orages violents (avec contribution de KERAUNOS)
session 3 : inondations
sessions 4, 6 : dynamique des tornades et des orages
session 5, 11, 14 : prévision
session 7 : foudre et microphysique
session 8 : détection des orages (satellite et détection foudre)
session 9 : détection des orages (satellite et détection radar)
session 10 : nouveautés en matière de prévision et de modélisation numérique
session 12 : impacts sur la population et communication auprès du grand public
session 13 : interactions entre les orages violents et leur environnement à grande échelle

+ consulter le programme détaillé
 
 

Contribution de KERAUNOS à cette conférence

KERAUNOS contribue à cette 7ème ECSS par un travail de recherche mené à l'échelle européenne et co-signé par :
 
Thilo Kühne (European Severe Storm Laboratory, Allemagne)
Georg Pistotnik (European Severe Storm Laboratory, Autriche)
- Emmanuel Wesolek (KERAUNOS, France)
Pierre Mahieu (KERAUNOS, France)
Artur Surowiecki (Skywarn Polska, Pologne)
 
Ce travail de recherche présente l'originalité d'analyser le recensement des tornades en Europe sur un plan transfrontalier, en abordant notamment les difficultés liées à la recherche des cas du passé dans les régions qui ont connu une histoire complexe. Un extrait introductif est consultable ici : Obstacles and barriers in research work on historical tornadoes in Central Europe.
 
L'étude met en évidence un déficit de recensement des tornades dans les régions qui ont connu des bouleversements politiques et/ou administratifs répétés. Ce déficit apparaît tout particulièrement sensible durant les périodes d'occupation et de guerre. L'étude analyse de manière distincte les périodes pré-1919, 1920-1945 et post-1945, et identifie les difficultés du recensement liées à des facteurs aussi variés que les changements de langue officielle, l'expulsion de minorités locales, le changement de nom pour certaines villes ou régions, ou encore les destructions de villages entiers. Tous ces éléments rendent le recensement des tornades du passé particulièrement ardu sur certaines périodes.
L'étude analyse plus spécifiquement un échantillon de 104 tornades sur la période 1363-1940, sur les territoires de la France (Alsace), de la République Tchèque (Sudètes), de Pologne (Poméranie, voïvodie de Lubusz, voïvodie de Varmie-Mazurie, Poméranie Occidentale) et de Russie (Oblast de Kaliningrad).

Il en ressort que les territoires polonais et russes sont tout particulièrement affectés par ces obstacles au recensement, et que l'étude des cas de tornades du passé y est plus significativement pénalisée.

 

European Severe Storm Laboratory

Les Conférences Européennes sur les Orages Violents sont organisées tous les deux ans par l'ESSL (European Severe Storms Laboratory). KERAUNOS est le référent français auprès de l'ESSL depuis 2008 et assure à ce titre une remontée au niveau européen des événements convectifs observés en France.