La tempête tropicale Isaac a franchit l'arc antillais le 13 septembre. L'épisode reste classique pour la saison sur ces zones, un an après le passage de l'exceptionnel ouragan Irma.

Une tempête tropicale soumise à des cisaillements importants

La tempête tropicale Isaac traverse l'arc antillais dans l'après-midi du 13 septembre. Isaac est issue d'une onde tropicale sortie d'Afrique début septembre. Le 8 septembre, cette onde s'est intensifiée pour devenir tempête tropicale puis ouragan de catégorie 1 le 10 septembre à plus de 2000 km des Petites Antilles.
Au fil des jours, Isaac a affronté des cisaillements importants qui ont dégradé considérablement sa structure. Ainsi, l'ouragan a été rétrogradé en tempête tropicale. D'autre part, la vitesse de déplacement très importante de la tempête n'a pas favorisé son intensification.

L'avion de reconnaissance du NHC (National Hurricane Center) a eu quelques difficultés à localiser le centre de la tempête lors de son passage sur l'arc Antillais. On le repère au nord-est de la Martinique :



L'animation satellite infra-rouge montre clairement que le centre dépressionnaire de surface est déconnecté de l'activité convective qui est par ailleurs très désorganisée. On observe également le déplacement très rapide de la tempête :




Outre des rafales qui étaient comprises en fin de journée entre 60 et 90 km/h sur la Guadeloupe, située dans le quadrant nord-est de la tempête (le plus actif), des pluies localement soutenues ont concerné les deux îles Martinique et Guadeloupe mais jusqu'à vendredi matin, les lames d'eau ont été très limitées entre 40 et 60 mm pour les plus élevées.