La première décade d'août 1938 est marquée par une succession d'orages à forte activité électrique. De nombreux impacts de foudre, destructeurs et meurtriers, frappent principalement la moitié nord de la France. Dans la nuit du 4 au 5 août, à Corancez (Eure-et-Loir) l'église est presqu'entièrement détruite par un incendie occasionné par un puissant impact.

Orages nombreux et foudroiements intenses

Des orages éclatent régulièrement entre le 5 août et le 10 août 1938. Localement, des précipitations diluviennes provoquent des inondations en Seine-Maritime, en Ile-de-France et en Bourgogne.

Sur la période, pas moins de vingt chutes de foudres destructrices sont relayées par la presse. De nombreux bâtiments agricoles sont incendiés, ainsi que des habitations particulières. Quatre clochers sont endommagés ou détruits par la foudre: c'est le cas à Neufchâtel-en-Bray (76), Poissy (78), Paimpol (22) et surtout Corancez (28) où l'incendie gagne l'église dont il ne reste que les quatre murs.

Ces chutes de foudre sont meurtrières. Au moins quatre personnes décèdent, dont un jeune berger dans la Vienne, un promeneur au bois de Boulogne à Paris, un cultivateur dans le Pas-de-Calais et un charretier en Seine-Maritime.

Galerie photographique

De l'église de Corancez, il ne reste que les quatre murs, comme l'attestent les deux clichés ci-après:
 
                
        
 

Contexte météorologique du 5 août 1938

Une dépression se creuse en surface sur l'ouest de la France à l'avant d'un minimum d'altitude positionné sur le proche Atlantique. Ce dernier pilote un flux de sud-sud-ouest très chaud. La masse d'air associée est tropicale sur tout le pays.

Les journées des 4 et 5 août 1938 sont caniculaires sur la France. La température maximale atteint 33,8°C à Orléans* le 4 août et 34,4°C à Lyon* le 5 août.

 
 
 
 

Coupure de presse

Le Journal des débats politiques et littéraires évoque brièvement le phénomène dans son édition du 6 août 1938:

Une église détruite par la foudre en Eure-et-Loir

Chartres, le 5 août. Un violent orage a éclaté au cours de la nuit sur Chartres et les environs. A Corancez, la foudre est tombée sur le clocher de l'église, déterminant un incendie qui a détruit l'édifice dont il ne reste que les murs.

Sources

Les données suivies d'un astérisque proviennent du Bureau Central Météorologique.