Arthur Helene était positionné dans l'Yonne le 22 mai et nous livre ses clichés.


Après avoir choisi la cible du jour, je fais fasse à une grosse cellule convective au sud de l'Yonne :




Effectivement elle s'organise bien il est temps de me placer pour voir son activité électrique :




Comme prévu, elle se lâche mais le problème c'est que je suis à contre jour. Donc, je suis obligé de fermer le diaphragme :




Le soir tombé, une cellule se forme au nord d'Auxerre et lâche de très beaux coups de foudre :




Au final, cela aura été pas moins de deux cellules plus ou moins actives qui auront sévi dans l'Yonne ce 22 mai :