Raphaël BLANCHARD a observé en soirée du 29 août la formation d'orages sur la plaine du Pô en Italie, depuis le Queyras dans les Hautes-Alpes.


Après une dernière journée caniculaire, une cumulification rapide s'est produite en soirée et début de nuit dans la plaine du Pô en Italie (région de Turin). Mon lieu de résidence, le Queyras, constitue un parfait belvédère pour assister aux orages se produisant dans cette zone, sans même sortir de chez moi. 

Formation incessante de nombreux pileus au fur et à mesure que les cumulus gonflent :








Cumulonimbus calvus :




Lueurs du couchant dans des cumulus qui gonflent toujours :






Portion du cumulonimbus allant donner l'orage très électrique situé sur Turin, à 80 km à vol d'oiseau du lieu d'observation :




Nombreux éclairs mais la plupart sont intranuageux, seules quelques portions sont donc visibles sur les clichés suivants :








Orage à son paroxysme. La fréquence des éclairs dépasse largement l'unité par seconde. Les nuages plus sombres au premier plan donnent encore plus de dimension au spectacle :












Fin de visibilité de l'orage, on ne peut plus apercevoir d'éclairs directement, mais le nuage en arrière plan continue à clignoter plusieurs fois par seconde :